Les MDPH, un lieu unique pour vos démarches


La loi du 11 février 2005 crée un lieu unique destiné à faciliter les démarches des personnes handicapées : la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Celle-ci offre, dans chaque département, un accès unifié aux droits et prestations prévus pour les personnes handicapées.
Objet des MDPH
Lieu unique d’accueil, la Maison départementale des personnes handicapées « exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes handicapées et de leur famille ainsi que de sensibilisation de tous les citoyens aux handicaps ».

La Maison départementale des personnes handicapées a plusieurs missions principales.

Tout d’abord, elle informe et accompagne les personnes handicapées et leur famille dès l’annonce du handicap et tout au long de son évolution.
Ensuite, elle met en place et organise l’équipe pluridisciplinaire qui évalue les besoins de la personne sur la base du projet de vie et propose un plan personnalisé de compensation du handicap.

Elle assure également l’organisation de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) et le suivi de la mise en œuvre de ses décisions, ainsi que la gestion du fonds départemental de compensation du handicap.

De plus, elle reçoit toutes les demandes de droits ou prestations qui relèvent de la compétence de la Commission des droits et de l’autonomie.

Elle organise une mission de conciliation par des personnes qualifiées.
Elle assure le suivi de la mise en œuvre des décisions prises.

Elle organise des actions de coordination avec les dispositifs sanitaires et médico-sociaux et désigne en son sein un référent pour l’insertion professionnelle.

Elle met en place un numéro téléphonique pour les appels d’urgence et une équipe de veille pour les soins infirmiers.

Les services des MDPH

Les MDPH fournisse un accueil personnalisé et direct pour les handicapés.

La MDPH accueille les personnes handicapées et les informe sur les aides à leur disposition. Elle accompagne chacun tout au long de son parcours (professionnel, scolaire, projet de vie …) en prenant en compte les attentes et les aspirations exprimées.
Au besoin, la MDPH oriente les personnes handicapées et leurs proches vers d’autres interlocuteurs dédiés.

Les équipes des MDPH sont formées pour offrir aux personnes handicapés de nombreux services
Une équipe pluridisciplinaire est à la disposition des personnes handicapées et de leurs proches au sein de chaque Maison. Cette équipe peut être constituée de médecins, d’ergothérapeutes, de psychologues, de spécialistes du travail social, de l’accueil scolaire, ou de l’insertion professionnelle.

Un référent pour l’insertion professionnelle est également désigné au sein de chaque MDPH pour favoriser l’accès des travailleurs handicapés au service public de l’emploi.

La MDPH dispose d’une équipe de veille pour les soins infirmiers aux compétences variées comme l’évaluation des besoins de prise en charge, des propositions d’action via des dispositifs appropriés, une gestion du service d’intervention d’urgence

Au sein de la MDPH, les associations de personnes handicapées assurent des permanences, pour un accueil et un conseil direct et personnalisé.

La MDPH met à disposition, pour les appels d’urgence, un numéro téléphonique en libre appel ainsi qu’un accès direct à Internet.

La MDPH diffuse et met à disposition des personnes handicapées des livrets d’information sur leurs droits.

L’organisation des MDPH

Groupement d’intérêt public, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) associe le conseil général, l’État, les représentants des organismes locaux d’assurance maladie et d’allocations familiales et des adhérents volontaires. Des représentants des personnes handicapées sont associées à son fonctionnement.

Les MDPH sont des groupements d’intérêt public (GIP) sous tutelle administrative et financière du département. Une Commission exécutive administre la Maison départementale. Elle est résidée par le Président du conseil général et composée représentants du conseil général pour moitié de ses membres, représentants d’associations de personnes handicapées et des autres membres du groupement d’intérêt public.